ANWYNN

http://perso.wanadoo.fr/anwynn/
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Paroles de chanson

Aller en bas 
AuteurMessage
Idril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1239
Age : 48
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 12/08/2004

MessageSujet: Paroles de chanson   Jeu 22 Fév - 12:01

Je n'aime pas le personnage diam's (trop vulgaire gratuitement) mais cette chanson me donne presque des frissons.


Diam's
Par amour

2006 "Dans ma bulle"


--------------------------------------------------------------------------------

Poupée, avec l'amour t'as pris la poudre d'escampette
T'as désiré le coup d' foudre t'as dit bonjour à la tempête,
Poupée, t'étais cette fille au pays des merveilles
Tu lui as ouvert ton c.ur plutôt que de t'ouvrir les veines, je sais
T'as vu en lui que ce que seule toi pouvais comprendre
T'étais petite, il était grand, il était tendre,
Je sais, et puis pourquoi se justifier l'amour ne s'explique pas,
Ni même le sang qu'on retrouvera chez toi...

{Refrain:}
Par amour, par amour, par amour, c'est tout ce que t'as su dire
Par amour par amour par amour, rien n'est impossible
Par amour, par amour, par amour, c'est tout ce que t'as su dire
Par amour...

Poupée, t'as débarqué seule sur un quai de gare,
Tu venais d'ici, de là-bas et t'allais nulle part
Poupée, t'avais de grands yeux bleus mais cernés de noir
C'était peut-être la raison de ton départ, qui sait ?
Lui il a vu que t'étais frêle, que t'étais vraiment dans la merde
Il t'a dis "T'es trop belle vient, je t'emmène poupée"
A cet instant c'est devenu ton mentor
Il avait tort les gens, l'espoir existe encore tu sais,
Ton innocence lui a transpercé le c.ur
Tu étais son évidence, il était ton âme s.ur, je sais
Rien ni personne ne peut juger les gens qui s'aiment,
Ni leurs désirs, ni même la folie qui les traînent, Poupée
Elle était loin cette solitude dans le wagon
Prison dorée, t'as pris perpette dans son lagon
Poupée¨, chez lui c'était le paradis sur terre,
T'as même retrouvé le sourire brûlé dans une petite cuillère...

{au Refrain}

Poupée tu n' voulais pas laisser le temps te démolir
T'avais retrouvé le sourire t'étais redevenue solide je sais
Vous étiez deux enfants perdus à l'abandon
Vous êtes devenus deux amoureux contre le monde, poupée
Petite sirène tu nageais dans l'ambulance
Déambulant parmi les gens, rêvant d'une vie beaucoup moins chiante
Je sais, T'avais grandi avec lui et tu mourrais avec lui
C'était le seul à t'avoir redonné la vie
Poupée, ton visage avait retrouvé sa lumière
Petite fille sage deviendra-t-elle une meurtrière, qui sait ?
Pour ses beaux yeux plus rien n'était impossible
C'était l'amour du vice, l'amour du risque
Poupée, tous les matins il se levait aux aurores
Il te disait "Ma fée, je m'en vais juste nous chercher de l'or,
Tu sais. Le monde s'acharne à faire de nous des incapables,
Regarde-moi, tu es ma femme, je ferai tout pour qu'on se barre"...

{au Refrain}

Poupée, tu étais devenu sa seule héroïne
Vous alliez vous en sortir, sans égoïsme, je sais
L'un pour l'autre vous disiez adieu à l'enfer,
Adieu aux rêves éphémères qui coulaient dans vos veines, Poupée
Bientôt la vie sans poison ni artifices
De l'amour, de l'eau fraîche, et des rires sans acide, je sais
Tu étais belle poupée, tu étais sienne,
Tu étais reine et belle et bien debout dans un monde qui crève
Poupée, il y a des choses que la vie n'explique pas
Il y a des êtres que la mort te prend et ne te rend pas,
Poupée, cette voiture, cette vitesse et ton homme sur le pare-brise,
Au volant une triste femme en crise tu sais
Elle aussi avait trouvé l'homme de sa vie,
Mais l'a retrouvé dans son lit avec sa meilleure amie, poupée
Dans sa voiture elle a cru pouvoir oublier,
Oublier de freiner et a fauché ton bien-aimé poupée
S'il te plait ne cède pas, relève toi
Tu le retrouveras, au paradis il t'attendra, poupée
Tout le monde sait que sans lui ce sera dur
Tu as perdu ton issue, le seul remède à tes blessures, poupée
S'il te plait ne fais pas ça par amour, arrête!
Pose cette arme, ne teste pas ta bravoure, poupée
Repense au lagon..., repense à vos rêves...
Pourquoi tiens-tu ce canon si proche de tes lèvres, poupée ?...

{au Refrain}

Ça c'est du Diam's ça, Putain
Je le dédie à tout les gens qui ont kiffés ce morceau
Franchement avec le c.ur mon frère, avec le c.ur ma s.ur

A tout ces gens qui vivent par amour,
à tout ceux qui se perdent par amour,
à tous ces c.urs qui tiennent par amour,
à toutes ces femmes qui restent par amour,
à tous ces hommes qui s' cachent par amour,
à toutes ces vies gâchées par amour,
à tous ces gens qui crèvent par amour
Et à tous ceux qui survivent par amour...

_________________
____________________________________
Mi ange-Mi diablotine mais toujours à votre service !!


Dernière édition par le Jeu 22 Fév - 19:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phino
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1071
Localisation : ardèche
Date d'inscription : 12/09/2004

MessageSujet: Re: Paroles de chanson   Jeu 22 Fév - 14:18

Yo yo les Ulysses 91 en force représente !

mon keum il habitait à 10 minutes de chez elle dans le quartier chaud.

j'm pas non plus sa façon de parler (exemple pour les nrj music awards : "je vous kif !") mais il est vrai qu'elle a de superbes chansons, g son album dans ma bulle mais pas eu le temps de l'écouter encore
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Idril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1239
Age : 48
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 12/08/2004

MessageSujet: Re: Paroles de chanson   Mar 27 Fév - 17:09

TRYO

Réveil matin 15 heures, j'me réveille comme une fleur, marguerite, dans le Macadam a besoin d'un doliprane
Réveil matin 15 heures, j'me réveille comme une fleur, ca va les gars bien Dormi ? pas de réponse tant pis

Putain les gars abusé qui c'est qui a fini le café ? oh ça va, ça va tu vas pas nous gonfler
Qu'est ce qui a guiz' t'as quelque chose a me dire? ben hier t'étais pas bourré, ouais, t'étais pire ! oh!
Prise de conscience 16 heures j'fais mine d'aller me coucher je mets les mains Dans les poches
Refile le cours de ma soirée les tickets de carte bleue quelques tickets de caisse me font remonter le temps oh putain merde , ma caisse !
Ta Ferrari n'est pas là ? tu n'la pas prise avec toi ? t'as du la laisser au milieu du parking du Macumba
J'ai la mémoire qui flanche et les yeux rouges et en plus, surprise ! dans ton Lit ça bouge
Sur ce coup la man t'as été un homme t'as ramené le croisé de Jackie Sardou et d'un Pokémon
T'as du style, t'as du style, t'as du style héé mon frère, quand tu vois double tu ramènes de la bombe nucléaire.

Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers
La tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard
Les gars désolé pour hier
Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers
Promis demain j'arrête de boire, hier c'était la dernière

Bon ben salut, on s'appelle
Fille remerciée 17heures je provoque une assemblée
J'ai des relents de gin de vodka de sky et de saké
T'as l’œil qui part en vrille, y a des quoi dans vos sourires
On me cache quelque chose qu'ai-je pu bien faire de pire
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave

Mais je sais pas , rappelez moi, j'me souviens pas les gars
Ben, t'étais grave hein ? t'as pété ton câble, souviens toi
Hé ho, hé ho ! t'es monté sur l'chapiteau accroché au cordage
T'as failli t'aplatir comme un blaireau
Hé ho, hé ho ! tu voulais pas redescendre
Quitte à vivre en hauteur c'est mieux que de se pendre

Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers
La tête dans l'cul, l'cul dans l'brouillard
Les gars désolé pour hier
Désolé pour hier soir d'avoir fini à l'envers
Promis demain j'arrête de boire, hier c'était la dernière
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave

Me voila donc fin prêt pour de nouvelles résolutions
Un esprit de sainteté dans un super corps de champion
Me voila donc prêt j'me colle devant la télé soupe aux légumes bol de thé
Et qu'on me foute la paix
Si faut qu'on puisse à ce point être mal le lendemain
Dans son canap', dans son canap' on est bien
A quoi bon sortir se foutre la guerre
Plus jamais j'vous jure, plus jamais comme hier
"hé mali !"0
Hé ho, hé ho! qu'est c'que tu fais avec ton verre d'eau ?
C'est l'anniv' à titi aller on va se taper l'apéro
Hé ho, hé ho ! aller mali-mali bouge tes fesses
T'as promis à titi il faut tenir ses promesses

Et désolé pour ce soir si je finis à l'envers
Mali, on s'retrouve au comptoir, titi fête son anniversaire
Et désolé pour ce soir si je finis à l'envers
Après celle la j'arrête de boire, laissez moi juste la dernière
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave
Fallait mani-mani-manier mieux la nuit man
Arrête l'alcool tu deviens grave

_________________
____________________________________
Mi ange-Mi diablotine mais toujours à votre service !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dehem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 56
Localisation : villa Urbana
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Paroles de chanson   Mer 28 Fév - 1:11

Je voudrais du soleil vert
Des dentelles et des théières
Des photos de bord de mer
Dans mon jardin d'hiver

Je voudrais de la lumière
Comme en Nouvelle Angleterre
Je veux changer d'atmosphère
Dans mon jardin d'hiver

Ta robe à fleur
Sous la pluie de novembre
Mes mains qui courent
Je n'en peux plus de l'attendre
Les années passent
Qu'il est loin l'âge tendre
Nul ne peut nous entendre

Je voudrais du Fred Astaire
Revoir un Latécoère
Je voudrais toujours te plaire
Dans mon jardin d'hiver

Je veux déjeuner par terre
Comme au long des golfes clairs
T'embrasser les yeux ouverts
Dans mon jardin d'hiver

Ta robe à fleur
Sous la pluie de novembre
Mes mains qui courent
Je n'en peux plus de l'attendre
Les années passent
Qu'il est loin l'âge tendre
Nul ne peut nous entendre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dehem
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 425
Age : 56
Localisation : villa Urbana
Date d'inscription : 13/11/2004

MessageSujet: Re: Paroles de chanson   Mer 28 Fév - 1:16

Votre fille a vingt ans, que le temps passe vite
Madame, hier encore elle était si petite
Et ses premiers tourments sont vos premières rides
Madame, et vos premiers soucis

Chacun de ses vingt ans pour vous a compté double
Vous connaissiez déjà tout ce qu'elle découvre
Vous avez oublié les choses qui la troublent
Madame, et vous troublaient aussi

On la trouvait jolie et voici qu'elle est belle
Pour un individu presque aussi jeune qu'elle
Un garçon qui ressemble à celui pour lequel
Madame, vous aviez embelli

Ils se font un jardin d'un coin de mauvaise herbe
Nouant la fleur de l'âge en un bouquet superbe
Il y a bien longtemps qu'on vous a mise en gerbes
Madame, le printemps vous oublie

Chaque nuit qui vous semble à chaque nuit semblable
Pendant que vous rêvez vos rêves raisonnables
De plaisir et d'amour ils se rendent coupables
Madame, au creux du même lit

Mais coupables jamais n'ont eu tant d'innocence
Aussi peu de regrets et tant d'insouciance
Qu'ils ne demandent même pas votre indulgence
Madame, pour leurs tendres délits

Jusqu'au jour où peut-être à la première larme
A la première peine d'amour et de femme
Il ne tiendra qu'à vous de sourire Madame
Madame, pour qu'elle vous sourie...


Je les aimes ces paroles de ces deux chansons la première de l'album de salvador en 2002 et l'autre de Reggiani, paroles de Moustaki.
C'est d'la bonne bébé
yeach1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phino
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 1071
Localisation : ardèche
Date d'inscription : 12/09/2004

MessageSujet: Re: Paroles de chanson   Mer 28 Fév - 14:50

PAPILLON - LES WRIGGLES

(Je crois l'avoir déjà postée mais elle est tellement jolie !)

C'est un bouquet sans fleur
Une fleur sans parfum
Un parfum sans odeur
Une odeur sans plus rien
C'est une idée sans mot
C'est un mot sans pensée
Une pensée sans cerveau
Un cerveau sans passé
C'est un bijou sans corps
C'est un corps sans envie
C'est une envie sans mort
C'est une mort sans lit
Une chanson sans début
Un début sans histoire
Une histoire sans vécu
Un vécu sans mémoire

Nous avions tout notre temps
Ou celui des papillons
Pour faire nos enfants
Aussi beaux que nous étions
Nous avions tout notre temps
Ou celui des papillons
Pour faire nos enfants
Aussi beaux que nous étions

C'est un ciel sans espace
Un espace sans limite
Des limites sans trace
Une trace sans suite
C'est un amour sans coeur
Un coeur sans pulsation
Une pulsation sans heure
Une heure sans sensation
Un jardin sans verdure
Une verdure sans couleur
Une couleur sans peinture
Une peinture sans auteur
C'est un chemin sans fin
Une fin sans baiser
Un baiser sans humain
Un humain sans bébé

Nous avions tout notre temps
Ou celui des papillons
Pour faire nos enfants
Aussi beaux que nous étions
Nous avions tout notre temps
Ou celui des papillons
Pour faire nos enfants
Aussi beaux que nous étions

C'est un rire sans bouche
Une bouche sans peau
C'est une peau sans douche
Une douche sans eau
Une larme sanglot
Un sanglot sans bougie
Une bougie sans cadeau
Un cadeau sans ami
Un désir sans berceau
Un berceau sans prénom
Un prénom sans marmot
Un marmot sans poumon
C'est un amour sans coeur
Ce sont deux coeurs sans fruit
Comme deux fruits sans fleur
Comme deux fleurs sans pluie

Nous avions tout notre temps
Ou celui des papillons
Pour faire nos enfants
Aussi beaux que nous étions
Nous avions tout notre temps
Ou celui des papillons
Pour faire nos enfants
Aussi beaux que nous étions

Nous avons tout notre temps
Plus celui des papillons
Pour faire nos enfants
Aussi forts que nous serons
Nous avons tout notre temps
Plus celui des papillons
Pour faire nos enfants
Aussi forts que nous serons
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mrpropremtp
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 675
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 15/08/2004

MessageSujet: Re: Paroles de chanson   Jeu 1 Mar - 0:35

Le dernier Fatal Bazooka : http://fbazookaofficiel.skyblog.com/


[Fatal] Ouais c'est qui là ?
[Vitoo] Fatal, c'est Vitoo ouvre moi...
[Fatal] Ça va Vitoo ? T'as l'air bizarre. Qu'est ce qu'il y a ? Bien t'as vu.
[Vitoo] Non, ça va pas non.
[Fatal] Ben dis-moi, vas-y qu'est-ce qu'il y a ? Vas-y, fais pas ta pute...

[Vitoo] Fatal, assieds-toi faut que j'te parle, J'ai passé ma soirée à boire, Fatal, j'la sens pas, je sais pas, elle doute de moi...

[Fatal] Mais Vitoo arrête, tu sais ta meuf t'aime, ta meuf m'a dit :
Tu sais avec Vitoo la confiance règne, et c'est mon ptit choux à la crême...
Faut pas que tu paniques j'te jure
Ta meuf est cool, ta meuf est bonne,
Vitoo, t'en niques des tonnes, elle s'doute de rien, elle est trop conne !
[Vitoo] Non mais qu'est-ce t'en sais toi ?! Ça fait deux mois qu'elle me fait trop peur...
[Fatal] Ah bon ?!
[Vitoo] Qu'elle check mes messages tout les quarts d'heure,
[Fatal] Change ton code PIN !
[Vitoo] Elle a infiltré mon répondeur, Ma meuf est devenue une autre femme ouais !
[Fatal] Mais t'es sur de toi ? T'en as la preuve par 3?

[Vitoo] Elle devient zarbi,
Toutes les nuits, elle me fait suivre par son frère Denis
Qu'a même prévu de me casser la gueule mardi
Ça d'vient l'angoisse, un vrai cauchemard,
J'ai tellement peur d'elle, le soir je dors à l'hôtel !

[Fatal] Elle est à coté de la plaque, tu kiffes de ken des autres nanas toi...
Tous les trucs bizarres, les plans à 3, et les pétasses quoi !
Tout tes bobards pour tes 5 à 7 pénards...
T'as un python dans slibard, Vitoo, t'es un bon queutard.

[Vitoo] Je t'aime moi
[Fatal] Et bah voila dis lui ça !
[Vitoo] Excuse-moi
[Fatal] Voila, ça c'est bien ça !
[Vitoo] C'est arrivé qu'16 fois
[Fatal] Euh non ça lui dit pas !
[Vitoo] Mais j'sais pas si j'assume de n'coucher qu'avec elle !

[Fatal] Ok t'prends pas la tête
Donne moi les clefs, ce soir on fait la fête
Putain j'y crois pas, donne moi une claque
Comme elle t'a rayé ta BM, elle t'a crevé ta BM
Elle a même chié sur la banquette d'la BM,
alors que putain c'est la mienne !
[Vitoo] Excuse moi...
[Fatal] Mais pourquoi elle a pété ma caisse ?
[Vitoo] J'osais pas
[Fatal] T'osais pas lui dire quoi ?
[Vitoo] Qu'elle était à toi
[Fatal] Enfin à moi, à moi, j'l'avais empruntée, t'as vu !
[Vitoo] J'voulais pas assumer d'la sortir en 4L !

[Fatal] Viens on y va,
[Vitoo] Mais pourquoi ?
[Fatal] Parce qu'elle va me la rembourser là, c'est abusé !
[Vitoo] Là j'sais pas
[Fatal] Faut que tu lui parle gros !
[Vitoo] J'ai la gerbe là[Fatal] Et bah ouvre la boîte à gants alors !
[Vitoo] J'aurais pas du tenter les fruits d'mer dans l'coktail !

[Fatal] Vas-y tape ! Non... tape j'te dis !
[Meuf de Vitoo] Ouais 12 secondes j'arrive...
[Fatal] Allez vas-y

[Vitoo] Mais qu'est-ce t'as fait là ?Pourquoi toute cette violence moi j't'ai rien fait moi ?
[Fatal] Ouais dis lui !
[Vitoo] J'te jure cette fille j'sais pas c'qu'elle foutait chez moi !
[Fatal] Hein ?
[Vitoo] En tous cas j'y étais pas, ou bien c'était pas moi...
[Fatal] Mais pas ça !
[Vitoo] Parce que moi j'sortais ma chienne !
[Fatal] Oh là là !

[Meuf de Vitoo] Ta chienne est morte écrasée y'a 3 ans, vas-y dégage
[Vitoo] Alors là non, parce qu'en fait elle s'en est sortie parce que...

[Fatal] Mais ferme ta gueule mon gars !
Et toi Mère Thérésa, s'te-plaît calme-toi !
T'es tendue comme un string... Ah pète un coup quoi !
La BM c'est à moi !
En plus tu le savais pas, mais j'l'avais prise à ma mère...

Alors ferme ta gueule toi-aussi
Le pauvre y fait dans son calsif putain !
Tes vannes mesquines vas-y garde-les pour ta mamie...
Oh... Pourquoi tu me tapes, mais ça va pas ?!
T'es pas une meuf, t'es un ninja ou quoi ?
Putain viens j'ai les foies, on se casse d'ici viens Vitoo !

[Vitoo] Dépêche-toi
[Fatal] Passe-moi les clés de la caisse !
[Vitoo] Ouvre-moi.
[Fatal] Monte, on sera en sécurité.
[Vitoo] Tu sais j'ai peur moi.
[Fatal] Elle fait du free-fight ou quoi ?
[Vitoo] Elle serait même capable de me finir à coups de pelle.

[Vitoo] Non mais elle rêve elle !
Elle m'force à faire la vaisselle,
Elle veut que je sorte les poubelles,
Mais qu'est-ce que je fous avec elle !
[Fatal] Mais qu'est-ce tu fous avec elle t'as vu ?
[Vitoo] Mais qu'est-ce que je fous avec elle !
[Fatal] Mais qu'est-ce tu fous avec elle na na tranquillement ouais gros tac tac bang bang lève les bras lève les bras yeah yeah pump it up !
[Vitoo] Oh qu'est-ce tu fais là ?
[Fatal] Quoi ? Qu'est-ce qu'il y a ? J'kiffe la vibes !
C'est bon... va te faire enculer toi !

[Fatal] C'est vrai c'est pas moi qui doit supporter ses copines
Gare gare à la routine, les tampax dans la cuisine
Bah ouais elle pisse la porte ouverte, elle ne se rase plus sous les bras
Oui mais les meufs, c'est aussi ça Vitoo ne désespère pas
Regarde moi avec toutes les femmes que j'ai connu, j'en pouvais plus
Et puis l'amour m'est tombé dessus,
J'ai fait une croix sur les ptits culs
Car c'était moi le nymphomane, le plus queutard de Panam.
Mon ex a fini dans la came, j'ai du appeler le samu social
Ma vie, c'était d'sauter les michtonneuses de Paris
Et pis dans l'tas, toi-même tu l'sais, un bon paquet travestis
Mais r'garde moi aujourd'hui, j'ai remonté ma braguette
Y'a pas qu'le cul dans la vie, Vitoo, mets ça toi dans la tête


[Vitoo] Mais qu'est-ce tu m'sors toi ? Tu veux dire qu't'es plus un mec et que tu marches droit ?
[Fatal] Arrête !
[Vitoo] Que tu restes chez toi la nuit quand elle est pas là ?[Fatal] Ouais Bien sûr !
[Vitoo] Et ton 3ème bras ?
[Fatal] Quoi ?
[Vitoo] Depuis quand c'est plus lui qui dans ta vie fait la loi ?
[Fatal] Arrête... qu'est-ce tu fais là ?
[Vitoo] Es-tu sur d'être fidèle ?
[Fatal] Mais ouais bien sur !
[Vitoo] Est-ce que j'peux consulter tes mails ?
[Fatal] Ouais !
[Vitoo] Et ton disque dur externe ?
[Fatal] Pareil !
[Vitoo] Fouillé ton Bluetouth ?
Cliquer sur ta carte mere ?
Démonter ta web cam ?
Rentrer dans ton minitel ?
Si t'es sur de toi,
[Fatal] Ouais bah quoi bah quoi ?!
[Vitoo] Alors donne ton telephone, on écoute ton répondeur et on verra
[Fatal] Mais Arrête là, t'es fatigué, t'as la haine, Rends moi mon telephone, qu'est-ce tu fais là ?
[Vitoo] Je vais le faire pour toi,
[Fatal] Hè mais arrête, ça s'fait pas de fliquer les gens comme ça !
[Vitoo] Ton numéro mon gars,
[Fatal] Raccroche raccroche !
[Vitoo] Je vais le faire pour toi,
[Fatal] Il va t'arriver des bricoles, je vais prendre le crick, la bombe lacrimogène, attention !

[Répondeur de Fatal] “Ouais vous êtes bien sur le répondeur de Mika, lachez un message après le bip sonore, parce que si vous le laissez avant, bah ça marche pas...”
“Composez votre code secret et et terminez par touze”
[Vitoo] Touze !
[Répondeur de Fatal] “Vous avez 2600 nouveaux messages, pensez à archiver ”

“Reçu hier à 22H51 : Ouais c'est Profanation Fonky, bien ou bien ?...”
“Reçu hier à 22H61 : Ouais bébé, c'est la maman de Vito, ça fait une heure, tu me manques déjà. Tu me manques, tu me manques !
Oh là là qu'est-ce que tu m'as mis ! Vivement demain ! ,Gros bisous où tu sais...”

[Fatal] Alors c'est bon ? Ça va, t'es calmé ? Tu vas la fermer ta gueule ?!

[Vitoo] Fatal tiens toi prêt faut que j'te parle
Tu vas passer ta vie dans le noir...
Parce que je vais te crever les yeux...


Un joli pied-de-nez à Diam's......................
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://perso.wanadoo.fr/anwynn
Idril
Rang: Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1239
Age : 48
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 12/08/2004

MessageSujet: Re: Paroles de chanson   Mar 24 Avr - 19:24

zik qui va bien pour cette période :


Les Inconnus
Rap tout


--------------------------------------------------------------------------------

Salut mec, ça va, tu vas bien
On se présente, mais non tu connais déjà
On est là pour te pomper
T'imposer sans répit et sans repos
Pour te sucer ton flouze
Ton oseille
Ton pognon
Ton pèze
Ton fric
Ton blé
Tes économies
Tes sous
Ton salaire
Tes bénefs
Tes bas de laine
Tout ce qui traîne
C'que tu as sué de ton front
On te le sucera jusqu'au fond

On est là partout
Même quand tu joues
Pauvre idiot, on est là partout
Le loto, c'est nous
Le bingo, c'est nous
Le tiercé, le quarté , le quinté
C'est encore nous
Le quinté plus, on te re-suce

Faut qu'tu craches, faut qu'tu payes
Faut qu'tu craches, faut qu'tu payes
Pas possible que t'en réchappes
Nous sommes les frères qui rapent tout

T'a pensé à payer ta
Taxe foncière
Taxe immobilière
Taxe professionnelle
Taxe sur le personnel
Taxe d'apprentissage
Taxe si t'es pas sage
Taxe sur tout ce qui bouge
Sur tes clopes et sur ton rouge
Sur tes cachets d'aspirine
Sur ta vodka, sur ton gin ah ! ah !
Majorations relevées
Vignettes et timbres fiscaux
Cartes grises et assurance auto
PV droit d'immatriculation
Crache, crache
Essence, péage, héritage, partage, ménage, concubinage
On est là à tous les étages

Nous sommes URSSAF, CANCRAS et CARBALAS
Qui que tu sois, quoi que tu fasses
Faut qu'tu craches, faut qu'tu payes
Pas possible que t'en réchappes
Nous sommes les frères qui rapent tout.

Je t'offre un pot !
Et oui un pot
Impôts fiscaux
Impôts locaux
Impôts directs
Et indirects
Impôts fonciers
Impôts rentiers
Impôts sur les grandes fortunes
Impôts même si t'as pas de tunes
Impôts sécheresse
Impôts richesse
Impôts nouveaux
Impôts rétros
Impôts recto
Impôts verso
Impôts sur le revenu
Impôts sur les revenants

Nous sommes URSSAF, CANCRAS et CARBALAS
Qui que tu sois, quoi que tu fasses
Faut qu'tu craches, faut qu'tu payes
Pas possible que t'en réchappes
Nous sommes les frères qui rapent tout.

Penses à nous, penses à nous
Tu sais ce que ça veut dire IFA
Impôts forfaitaire annuel
C'est moi qui l'ai inventé
Cotisation supplémentaire de 0,1%
Contribution sociale de solidarité
Attends, attends, c'est pas fini
Majorations, relevés
Charges sociales et plus value
Cotisation pré-retraite
T'as pensé à payer la
Taxe foncière
Taxe immobilière
Taxe professionnelle
Taxe sur le personnel

On est là pour te pomper
T'imposer sans répit et sans repos
Pour te sucer tout ton flouze
To oseille
Ton pognon
Ton pèze
Ton fric
Ton blé
Tes biftons
Tes ronds
Tes actions
Tes sicav
Ton liquide
Tes pourliches
Ton salaire
Tes bénefs
Tes magots
Tes lingots
Tes napos
Tes bas de laine
Tout ce qui traîne
Ce que t'as sué de ton front
On va t'le sucer jusqu'au fond

Nous sommes URSSAF, CANCRAS et CARBALAS
Qui que tu sois, quoi que tu fasses
Faut qu'tu craches, faut qu'tu payes
Pas possible que t'en réchappes
Nous sommes les frères qui rapent tout.

Salut !TVA bien !
Toi qui croyais gagner dans l'ombre
Tu vas te retrouver avec un prélèvement sans gain

Nous sommes URSSAF, CANCRAS et CARBALAS
Qui que tu sois, quoi que tu fasses
Faut qu'tu craches, faut qu'tu payes
Pas possible que t'en réchappes
Nous sommes les frères qui rapent tout.

Nous comprenons votre douleur
C'est une triste disparition
Mais dans votre malheur
N'oubliez pas de régler vos droits de succession

Au nom du père, du fisc, du cent pour cif.

_________________
____________________________________
Mi ange-Mi diablotine mais toujours à votre service !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
farid13
Langue pendue
avatar

Nombre de messages : 223
Localisation : ça te regarde
Date d'inscription : 29/08/2004

MessageSujet: Re: Paroles de chanson   Lun 30 Avr - 1:23

Citation :
Je n'aime pas le personnage diam's (trop vulgaire gratuitement) mais cette chanson me donne presque des frissons.

je pense exactement la meme chose , le personnage est vulgaire meme les mecs ne sont pas comme ça.

par contre niveau texte elle assure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Paroles de chanson   

Revenir en haut Aller en bas
 
Paroles de chanson
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] MUSICXMATCH : Paroles de chanson [Gratuit]
» Carnaval
» urgent...j'ai besoin de vos lumières !!!
» citation du 1er mai
» citation du mardi 26 octobre 20011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ANWYNN :: LOISIRS :: Musique & Chansons-
Sauter vers: